La Guide de Tahiti a la Coupe du Monde de Beach Soccer 2019

🇬🇧 here in English 🇬🇧 / 🇮🇹 qui in italiano 🇮🇹

L’entier program de la Coupe du Monde 2019

Enfin la Coupe du Monde c’est arrivĂ©e (https://fr.fifa.com/beachsoccerworldcup/). Le 21 novembre va commencer la 10ème Ă©dition de la Coupe du Monde de Beach Soccer. L’Ă©vĂ©nement officiel de la FIFA se dĂ©roulera en amerique du sud et en particulier a Asunciòn, la capitale du Paraguay. Les 16 Ă©quipes participantes sont divisĂ©es en 4 groupes. Dans le groupe A, nous retrouvons l’équipe hĂ´te, le Paraguay, avec le Japon, la Suisse et les États-Unis; dans le groupe B il y a l’Italie, le Mexique, l’Uruguay et le vice-champion sortant, Tahiti; dans le groupe C il ya la Russie, les Émirats Arabes Unis, la BiĂ©lorussie et le SĂ©nĂ©gal; enfin dans le groupe D il ya le BrĂ©sil, champion en titre et vainqueur Ă  cinq reprises du championnat du monde qui est un tournoi officiel de la FIFA depuis 2005 (sinon, le BrĂ©sil aurait son nome ecrit pour un total de 14 victoires), Portugal, Oman et Nigerie. En plus de l’Ă©quipe vert et or, ils ont remportĂ© le laurier mondial une fois la France, dans la première Ă©dition officielle, deux fois la Russie et une fois le Portugal (deux avec les non officielles).

Tous les ragroupements

[directement de la FIFA] Quel sont le meilleurs jouers et equipe? En va le voir rapidement. Dans la liste du BrĂ©sil, tenant du trophĂ©e, on retrouve le gardien Mao (Gant d’Or adidas en 2009), le dĂ©fenseur Bruno Xavier (Ballon d’Or adidas en 2013) et le pivot Rodrigo. Les spectateurs pourront Ă©galement voir une nouvelle fois en action, sous les couleur du Portugal, le lĂ©gendaire Madjer, qui a rĂ©coltĂ© 11 rĂ©compenses individuelles en huit Ă©ditions. Les filets devraient trembler souvent grâce notamment au talent de Gabrielle Gori, du Paraguayen Pedro Morán et du Russe Dimitrii Shishin, Souliers d’Or adidas des trois dernières Ă©ditions de la Coupe du Monde. Le Japonais Ozu, les Suisses Dejan Stankovic et Noel Ott, le NigĂ©rian Abu Azeez et l’Émirati Walid Mohammad pourront eux aussi faire Ă©talage de leur talent sur le sable paraguayen. Parmi ceux qui vont faire leur retour sur le sable après des absences prolongĂ©es en sĂ©lection, il faut mentionner l’AmĂ©ricain Nicolas Perera et l’Uruguayen MatĂ­as Cabrera.

de la OFC

Les TIKI TOA

Le beach soccer Ă  Tahiti c’est une activitĂ© en plein expansion qui pourrait remplacè le football Ă  11 en tant que première activitĂ© sportife dans les prochaines annèe. Il est toujours intĂ©ressant de noter que la PolynĂ©sie française compte un environ de 200 000 habitants et que la plupart des jouers de l’equipe national viennent de l’Ă®le de Tahiti. En bref, nous vivons une dichotomie remarquable entre ce qui pourrait ĂŞtre et ce qui ne l’est pas encore. Mais si nous pensons Ă  Tahiti, il n’est pas difficile d’imaginer Ă  quel point les merveilleuses longues plages de sable blanc qui entourent les cĂ´tes de l’archipel constituent le scĂ©nario idĂ©al pour voir des centaines de Tahitiens jouer Ă  la plage dès que ce possible. En cela, les rĂ©sultats obtenus par les Tiki Toa, surnom avec lequel les joueurs nationaux sont appelĂ©s et qui signifie Dieux Guerriers, sont lĂ  pour aider l’escalade vertigineuse que cette discipline a connue chez eux et qui les a conduit Ă  obtenir des rĂ©sultats impensables jusqu’Ă  il y a quelque temps. Vous trouverez ci-dessous le tableau des participations et des placements signalĂ©s Ă  ce jour par l’Ă©quipe nationale tahitienne Ă  la Coupe du Monde de beach soccer:

2005 – absent 2007 – non-qualifiĂ© 2008 – absent 2009 – non-qualifiĂ© 2011 – phase de groupes 2013 – quatrième 2015 – finaliste 2017 – finaliste

Quelque part en Tahiti

Le dĂ©clic qui a changĂ© l’histoire de la nation polynĂ©sienne a Ă©tĂ© l’Ă©dition 2013 organisĂ©e chez soi, Ă  Papeete. Ici dessous le hymne de la manifestation.

Les joueurs ont rĂ©ussi Ă  rejoindre la quatrieme place et cela les a projetĂ©s parmi les stars de l’archipel qui est encore aujourd’hui un territoire d’outre-mer français. Ă€ partir de ce moment, la conscience de pouvoir jouer au pair contre toutes les grandes puissances du beach soccer a permis le saut qualitatif qui encore n’est pas arrivĂ© dans le football plus traditionnel Ă  onze. L’équipe nationale tahitienne de Beach Soccer c’est la première qui est arrivĂ© au Paraguay. Ce choix est dĂ» au dĂ©sir de se prĂ©parer Ă  100% pour le Coupe du Monde. En fait, de nombreux matches amicaux en Paraguay sont programmĂ©s car au cours de la dernière annĂ©e l’équipe nationale d’outre-mer n’en a jouĂ© que 6 et contre des adversaires de bas niveau. Par consĂ©quance, après deux secondes places consĂ©cutives, notre Tiki Toa vont a etre plus agressif, parce que ils vont tentĂ© de remporter la victoire. Au cours des semaines prĂ©cĂ©dant les championnats du monde, nous avons pu contacter trois d’entre eux et leur poser des questions. Nous sommes très heureux d’ĂŞtre le seul rĂ©seau non tahitien Ă  avoir la chance de pouvoir raconter trois grands champions du monde de Beach Soccer qui sont les derniers vĂ©tĂ©rans de la formation qui a participĂ© Ă  la Coupe du Monde de 2013. Le gardien de but de l’Ă©quipe, Jonathan Torohia, qui a remportĂ© le Golden Glove en tant que meilleur gardien de l’Ă©vĂ©nement en 2015, a Ă©tĂ© le premier Ă  nous raconter l’Ă©volution de cette expĂ©rience.

Jonathan Torohia de gettyimages

Q: Jonathan vous etes la premiere equipe qui est arrivee en Paraguay. Comment ça va la preparation?

J: Notre préparation se passe très bien. On est arrivé ici il y a une semaine. Pour nous c’était important de vite arriver ici pour notre préparation car on a pas beaucoup joué de matchs de beachsoccer cette année donc on a voulu être ici pour déjà prendre nos repères sur ce sable qu’il y a ici au Paraguay et faires des matchs amicaux.

Q: Quelles sont vos attentes? Vous voulez finalment emporter ce titre?

J: On est venu ici pour faire mieux que la prĂ©cĂ©dente Ă©dition, mais on sait Ă©galement que le beachsoccer a Ă©volue d’annĂ©e en annĂ©e. Sortir des poules c’est notre premier objectif après, tout sera jouable. Deux fois vice-champion du monde consĂ©cutif, cette annĂ©e on veux vraiment la gagner.

Q: Qu’il sont votre principaux adversaires pour la victoire finale?

J: Le Brésil qui domine la discipline. Mais il y a aussi le Portugal et la Russie qui peuvent aussi prétendre de gagner le titre

Q: J’ai vu que vous faite l’haka, comme l’equipe de rugby Nouvelle-Zelande. Elle a quelque significations particulier?

J: Bien sur. Nous sommes le Tiki Toa, les Dieux Guerriers de Tahiti e l’haka c’est une danse de guerrier avant d’aller au la guerre.

Q: Quel est la situation du foot and du beach a Tahiti? Tu reussi a travailler avec le beach?

J: Le football se porte bien à Tahiti, le beachsoccer est en développement avec un petit championnat local que l’on met en place pendant la trêve de juillet pendant 2 mois. On est tous des joueurs amateur à Tahiti. Chacun de nous a un autre métier. On ne vie pas du beachsoccer. Moi, par example, je suis Sapeur-pompier dans la commune de Paea depuis 7ans.

Q: C’est un domage. Tu joue aussi a 11?

J: Oui je joue au foot à 11 dans le club de l’AS MANU-URA de Paea dans la commune où je travaille depuis plus de 10 ans où j’ai remporté des titres. Un grand club de foot à Tahiti.

Q: Tu joue aussi avec le Toa Aito?

J: Oui je suis aussi dans les Toa Aito. En peut jouer dans le deux sélections, celle de Beach e celle de Foot . Mais lorsque l’on a des échéances au même moment, on fait un choix, et mon choix est vite fait. Je joue a Beach.

Apres de Jonathan Torohia en va lire le mots de Heimanu Taiarui, vainqueur du Ballon de Or dans la Coupe du Monde du 2015. Heimanu c’est un de meilleur jouer de l’histoire du Beach Soccer mondial. Il a jouè aussi en Italie, en Terracine e Pise, ou il a remportè de titre du championnat.

Heimanu Taiarui

Q: Comment ça va la preparation? Vous etes prets pour le premier match?

H: Pour l’instant nous sommes en plein adaptation a cause du climat et du decalage horaire, on sent un peu de fatigue dans le jambes mais nous somme au top de notre forme.

Q: Quel sont vos aspectatives? Vous allez de repetir la derniere Coupe du Monde?

H: Nous somme lĂ  pour etre champion du monde! (il rit) Notre adversaire principal sera le Bresil.

Q: Jonathan m’a dit que vous etes des amateurs n’est pas? Comme c’est possibile de reussir a jouer e a travailler au meme temp?

H: Oui on est tous des amateurs. Nous avons notre travail a coté. On essaye d’avoir de congés sans solde pour pouvoir faire la coupe du monde et les préparations. Il faut avoir de bon patron ce qui n’est pas toujours le cas pour d’autre joueurs. Nous venons tous du foot a 11 car à a Tahiti nous n’avions pas de championnat de Beachsoccer hélas.

Q: Je peut dire que ça c’est un domage. En quel equip a 11 tu a jouĂ©? Et tu joue aussi dans l’equipe nationale de foot a 11?

H: Depuis 1 an maintenant je joue en France avec le FC Muespach-Folgensbourg en D3 , et je peux malheureusement pas jouer comme je voudrais dans l’equipe National Ă  cause du travail. J’habite en France Ă  Muespach et je travail en Suisse. C’est presqu’impossible d’aller a Tahiti souvent. De Tahiti nous sommes 4 qui jouons Ă  Muespach, il fait très froid . Beaucoup de froid.

C’est ici le FC Muespach-Folgensbourg

Depuis de ces mots Hemanu m’a dit qu’il parlait italien parce que il a jouĂ© ici, dans mon pays. Il m’a raconter des choses qui on va mettre dans un autre article. Mais nous sommes arrives a le dernier jouer, le capitain de Tiki Toa, Raimana Li Fueng Kuee, qui a Ă©tĂ© ballon de bronze dans la Coupe du Monde du 2013. (Cette interviste a Ă©tĂ© fait par mon collègue Rafael Sartori).

Raimana Li Fueng Kuee

Q: Salut Raimana, comment se passe la préparation pour la Coupe du Monde?

R: Notre préparation se passe bien. Nous sommes au Paraguay actuellement afin de nous acclimater au pays et aussi faire des matchs amicaux. Nous n’avons pas l’occasion de pouvoir affronter autant d’équipes chez nous à Tahiti donc c’est une opportunité pour nous ainsi qu’un bon moyen d’avoir des matchs dans les jambes.

Q: L’OFC est une petite confĂ©dĂ©ration et les Tiki Toa sont la meilleure opportunitĂ© pour obtenir de bons rĂ©sultats dans les tournois internationaux. Tahiti peut-il ĂŞtre champion cette annĂ©e?

R: Je ne sais pas, le niveau progresse énormément chaque année mais en tant que compétiteurs, bien sûr qu’on souhaite remporter ce tournoi et nous ferons tout pour y arriver

Q: Que pouvons-nous attendre de Tahiti dans ce tournoi?

R: Je suppose que tout le monde attend Ă  ce que nous gagnions cette Coupe du Monde mais comme je t’ai dit le niveau est Ă©norme… Et nous sommes que des amateurs, il ne faut pas l’oublier, contrairement aux joueurs contre qui nous jouerons.

Q: Tahiti a été finaliste à deux reprises dans la Coupe du Monde. Tiki Toa, ne sont-ils pas les meilleurs amateurs du monde?Et comment était le sentiment d’atteindre deux finales et de ne pas remporter la Coupe du Monde?

R: (il rit) Oui si on veut !!! Franchement, c’est affreux ! Passer Ă  deux doigts du trophĂ©e, je t’assure que c’est terrible surtout au Portugal (2015) oĂą nous aurions pu la remporter, Ă  mon avis, peut-ĂŞtre le stress ou le manque d’expĂ©rience… Mais, avec le recul, on se dit que ce n’est pas si mal que ça par rapport Ă  tous nos efforts fournis et nos sacrifices…

Q: Décidément, les Tiki Toa sont une grande fierté pour l’Océanie! Comme il est important pour vous d’être le capitaine de l’équipe?

R: C’est juste pour gagner le toast !! (il rit de nouveau) Non sérieusement, c’est une fierté comme de pouvoir représenter son pays dans les plus grandes compétitions.

Q: Comment se porte la Tahiti Beach Soccer Ligue? Certains joueurs jouent-ils Ă©galement dans des Ă©quipes de football Ă  onze joueurs?

R: Le football reste le sport N°1 à Tahiti, par rapport au Beach Soccer. On joue tous au football à Tahiti à la base mais dans différents clubs.

Q: Les athlètes Tiki Toa sont les meilleurs au monde. Pouvez-vous prendre le niveau Toa Aito en jouant à onze joueurs?

R: Il faudrait dĂ©jĂ  qu’on soit sĂ©lectionnĂ©. Ce qui n’est pas le cas…On nous a toujours demandĂ© de choisir une des deux sĂ©lections, que l’on ne pouvait pas faire les deux, le choix a Ă©tĂ© rapide.

Q: J’ai tellement encouragĂ© l’Ă©quipe qui est venue ici en Bresil dans la Confederation Cup 2013. Pouvez-vous jouer Ă  nouveau aujourd’hui? Teaonui joue sur le terrain, sur le sable et sur le court. Heimanu Taiarui – FIFA Best WC Il pourrait ĂŞtre très bon sur le terrain?

R: Oui cette année-là j’étais le capitaine de cette équipe, mais le coach m’a demandé de faire un choix (ce que je ne comprends toujours pas) mais certains joueurs de l’équipe n’acceptaient pas que je joue dans les 2 sélections. J’ai fait mon choix et aujourd’hui je ne le regrette pas. Non aujourd’hui je suis trop vieux pour le foot à 11. Avec le deux on a joué ensemble à Pirae et nous avions battu Auckland City à Tahiti. Mais c’est toujours très bon à Pirae.

Les Tiki Toa

La Coupe du Monde pour le Tiki Toa va commençer jeudi prochain avec le premier match face a l’Italie, qui va a etre la principal rival dans le group. En espere que notre Dieux Guerriers peuvent allez le plus loin possible dans la Coupe du Monde.

FTF

Advertisement

Published by Dario Focardi

Ho 42 anni e faccio l'operatore teatrale.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: