Thierry Sardo: coordonner le développement du football néo-calédonien

🇺🇸 English

Thierry Sardo est une personne qui a du succès dans le football international. Né à Toulon, France Sardo a fait toute sa carrière comme entraîneur-chef en Nouvelle-Calédonie. Sa première grande réalisation a été en 2011, lorsqu’il a aidé l’AS Mont-Dore à remporter la Ligue nationale.

Cela fait cinq ans qu’il est devenu l’entraîneur en chef de l’équipe nationale de Nouvelle-Calédonie. Depuis lors, il a emmené les Cagous en finale des Jeux du Pacifique à deux reprises: une fois en 2015, lorsqu’ils ont été couronnés champions en battant Tahiti en finale par 2-0 et une autre fois en 2019, lorsqu’ils ont perdu contre la Nouvelle-Zélande dans le temps additionnel.

L’Oceania Football Center s’est entretenu avec Sardo sur le développement du football en Nouvelle-Calédonie. Vous pouvez consulter l’intégralité de l’interview ci-dessous:

J’aimerais savoir comment vous voyez le développement du football en Nouvelle-Calédonie. Comment les ligues locales améliorent-elles leur qualité?

Le football évolue favorablement avec les résultats mémorables de Hienghène et de l’AS Magenta en Ligue des champions de l’OFC et la sélection pour les Jeux du Pacifique. Récemment, deux techniciens sont arrivés sur le territoire pour former avec des diplômes français les éducateurs et entraîneurs du territoire, ce qui ne fera que renforcer leurs compétences et nous permettra de mieux encadrer nos joueurs et de continuer à les faire progresser.

Comment se déroule le développement des jeunes joueurs en Nouvelle-Calédonie?

Les clubs sont particulièrement structurés au niveau des jeunes. Ce week-end, un nouveau championnat territorial U18 a été créé, un pont extraordinaire entre les U18 et les équipes seniors. Comme je le disais, la formation des entraîneurs pédagogiques sera un outil important pour le développement du football néo-calédonien, en particulier chez les jeunes.

La situation financière des clubs locaux autorise-t-elle des investissements ou est-elle tout aussi restreinte que d’autres clubs dans d’autres pays de la région?

Les clubs disposent d’un budget qui dépend de l’endroit où ils jouent, notamment en Super Ligue, ou lorsque les longs trajets par route ou par avion sont assez importants. Le mécénat ou le sponsoring sont assez difficiles à trouver, encore plus aujourd’hui avec la pandémie civile.

En particulier, l’organisation des ligues et du football en Nouvelle-Calédonie me semble être à un meilleur niveau que les autres pays d’Océanie. Lors de conversations avec certains athlètes d’importants clubs de Mobil Super Ligue, ils m’ont révélé qu’ils ne recevaient aucune allocation de ces clubs, informations qui m’ont surpris. Cela se produit vraiment, à quoi ressemble la séparation des activités entre le football et le travail rémunéré?

Oui, en Calédonie, le football est amateur et les joueurs font de gros efforts, notamment pour participer à des matchs ou des manifestations internationales. Il existe un système qui permet aux joueurs identifiés et proposés aux autorités de faire payer ou rembourser par le gouvernement 18 jours par an pour participer aux groupes de sélection seniors, mais cette liste est limitée et les choix sont difficiles à faire. Certains clubs essaient d’aider les joueurs à trouver un emploi.

Malgré toutes ces difficultés, similaires dans une certaine mesure au reste de la confédération, on peut dire que ces dernières années, les clubs et les équipes nationales ont obtenu de meilleurs résultats que la plupart des autres membres de l’OFC. Quelles sont les raisons de ce succès?

Pour la sélection, nous avons également la chance d’avoir la contribution de joueurs qui jouent dans les 5 premières divisions françaises ou même en Europe ou en Nouvelle-Zélande. Nous avons aussi une superbe génération de joueurs qui jouent dans le pays, sans parler de la nouvelle génération qui a bien réussi à la Coupe du monde des moins de 17 ans.

La fédération française permet de former les éducateurs avec leur formation; elle a un lien fort avec la FCF même si celle-ci est indépendante et autonome.

Comment la fédération de Nouvelle-Calédonie trouve-t-elle en Europe des joueurs éligibles pour jouer en équipe nationale?

En tant qu’entraîneur, mon rôle était de trouver des joueurs qui pourraient jouer pour nous – certains étaient connus ici avant mon départ, d’autres que j’ai trouvés par le bouche à oreille ou qui m’ont contacté. Ensuite, je vérifie auprès de leurs clubs pour confirmer leur niveau. En 2018, je suis allé les voir en France métropolitaine.

Sardo a un rôle important dans la recherche de joueurs à l’étranger

Quelle est votre opinion sur Georges Gope-Fenepej? Il’a été longtemps hors du terrain à cause d’une blessure, mais il est bien revenu en Ligue 2. Il semble que maintenant il se soit à nouveau blessé.

Je ne sais pas s’il est à nouveau blessé car il jouait régulièrement avant le confinement. Georges est plus qu’un grand joueur, c’est une grande personne. Quand il peut être avec nous, il remonte le groupe.

N’a-t-il pas été rappelé récemment en raison de ses engagements envers le club pour lequel il joue?

Georges est toujours disponible pour son équipe nationale et son club ne pose pas de problème sur les vitrines de la FIFA.

Comment jugez-vous la campagne de Hienghène et AS Magenta en Ligue des champions de l’OFC de cette année après avoir été finalistes en 2019?

Hienghène a connu une saison fantastique ainsi que l’AS Magenta. Ces deux clubs comptent beaucoup d’internationaux dans leurs rangs.mils sont les plus gros fournisseurs de l’équipe nationale. Ces équipes sont au niveau des meilleurs clubs de Nouvelle-Zélande et ici, chez nous, elles ont donné l’exemple aux autres. Certaines équipes sont assez ambitieuses pour venir ici cette saison et les défier dans les Super Ligues.

Pensez-vous qu’Hienghène a déçu en phase de groupes de l’OFC Champions League 2020?

Par le résultat peut-être, mais ils ont été très réduits; c’est le problème des clubs amateurs: il est difficile d’être disponible tout le temps.

Oceania Football Center tient à le remercier d’avoir pris le temps de nous parler du football en Nouvelle-Calédonie.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: