Roonui Tehau: une nouvelle Star du Football dans la famille

🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿 English

La famille Tehau est, il est vrai, l’une des familles les plus connues dans le domaine du football océanique. Lorenzo Tehau, Alvin Tehau, Jonathan Tehau et Teaonui Tehau ont vécu l’un des moments les plus importants de leur histoire du football lors de la Coupe des Confédérations 2013 – où Tahiti a affronté le Nigeria, l’Espagne et l’Uruguay après avoir remporté la Coupe des Nations de l’OFC en 2012.

Roonui Tehau est une nouvelle étoile montante non seulement dans le football Tahitien mais aussi dans toute l’Océanie. Roonui a joué dans les plus grands clubs de son pays, a participé à la Ligue des champions de l’OFC et a été le capitaine de l’équipe U-20 de Tahiti qui a qualifié les Tahitiens pour la deuxième fois de l’histoire pour la Coupe du Monde U-20. En 2019, le jeune Tehau a guidé ses coéquipiers dans une mission courageuse pour représenter le pays et le continent en Pologne – où la compétition était organisée. Les défaites face au Sénégal, à la Pologne et à la Colombie n’ont pas effacé la bonne génération qui se prépare à Tahiti.

Le Oceania Football Center s’est récemment entretenu avec le milieu de terrain de l’AS Dragon qui est actuellement en stage d’entraînement avec l’équipe nationale de Tahiti, qui se prépare pour les qualifications à la Coupe du Monde de 2022 au Qatar.

MŚ U-20: Polska - Tahiti - Piłkarski Świat.com
Roonui Tehau

Tehau est un nom de famille connu du football tahitien, n’est-ce pas? Il me semble que tous les Tehau jouent au bon football. Avez-vous un lien de parenté avec ceux qui emmèneront Tahiti à la Coupe des Confédérations en 2013?

Oui Tehau est un nom connu dans le football Tahitien notamment grâce à mon frère Teaonui Tehau le meilleur buteur du championnat et ceux qui ont qualifié Tahiti en 2013 ce sont mes cousins Alvin Tehau, Lorenzo Tehau et Jonathan Tehau celui qui a marqué un but en 2013 contre le Nigeria.

Vous avez joué dans la Ligue des champions d’Océanie, les équipes de jeunes de Tahiti et la Ligue 1 Vini. Parlez-nous un peu de votre carrière dans les clubs.

Alors j’ai été former à l’as venus depuis petit ou j’ai gagner des championnats en catégorie jeune ensuite a l’âge de 15 ans j’ai jouer mon premier match en Ligue 1, en 2017 on a participé à la ligue des champions d’Océanie ou j’ai marqué mon premier but en Ligue des Champions contre Lautoka, en 2018 j’ai quitté l’as venus pour aller à l’as dragon pour des raisons professionnelles et pour me donner un lancer challenge et je joue pour l’AS Fragon maintenant. Avec Dragon j’ai participé à la Coupe de France en 2018.

Oh oui, il faut partager sa carrière entre le travail et le football, non?

Oui puisque on est que des amateurs. Dès que Dragon ma proposé du travail j’ai pas hésiter.

Comment avez-vous pu vous qualifier pour le WC U20? Comment c’était de jouer et d’être capitaine de votre pays dans ce tournoi?

Durant cette compagne de qualification nous avions un groupe très soudé et le faite de jouer à domicile sa nous a boosté encore plus. En plus pendant le tournoi on c’est isolé loin de la ville pour ce concentré. En tant que capitaine sa me tenait à coeur de qualifié Tahiti pour la Coupe du Monde c’était une grande responsabilité et je remercie les coach pour m’avoir fait confiance. En plus il y avait de très bonnes équipes comme la Nouvelle Zélande, les Solomons, la Nouvelle Calédonie…

Comment s’est passée l’expérience en Pologne?

C’était comme un rêve qui se réalisait pour chacun d’entre nous de participer à une Coupe du Monde, mais on est vite redescendu sur terre car on savait ce qui nous attendait sur le terrain. Malgré les défaites on est quand même sorti la tête haute car on avait gagner en expérience on a vu ce que c’était le haut niveau. C’était une bonne expérience qu’on n’oubliera jamais.

Comment évaluez-vous la participation de Tahiti à la Coupe du Monde U20? Voyez-vous du développement, des pistes d’amélioration?

Je pense qu’on aurait pu faire mieux que sa durant cette Coupe du Monde, parceque la Fédération a mis beaucoup de moyen pour nous pour notre préparation, après je pense que plus on participe à ce genre de compétition plus on progresse donc pour nous qui sommes un petit pays sa améliore le niveau de jeu de notre championnat grâce à ces compétitions. Et il faudrait qu’on joue plus souvent contre des équipes du niveau international pour améliorer encore plus notre niveau de jeu et notre championnat.

Plusieurs très bons joueurs comme vous, Terai Bremond, Moana Pito et Kavai’ei Morgant pourraient être l’avenir de l’équipe de football Tahitienne. Voyez-vous des jours meilleurs pour le football du pays avec votre génération?

Bien sûr on a prouvé avec notre qualification qu’on avait de l’avenir dans le football Tahitien et j’espère qu’on servira d’exemple pour les générations futures. On a beaucoup de bons joueurs qui jouent à un bon niveau et sa peut que être bénéfique pour l’équipe national. Et avec notre génération et les anciens je pense qu’on peut atteindre des objectifs.

Roonui Tehau vs Colombia – FIFA

Avez-vous déjà été embauché par un club étranger intéressé par votre football? Vous voyez cela comme une réelle possibilité à l’avenir.

Non je n’ai pas été embauché par un club étranger. J’aimerais beaucoup et j’espère pouvoir un jour avoir cette chance.

Comment analysez-vous le développement du football Tahitien aujourd’hui? La Fédération et les clubs sont-ils sur une bonne voie?

Je pense que les clubs et la Fédération mettent tout en œuvre pour que le football a Tahiti se développe, on a des bons championnats dans toutes les catégories. Après comme je disais juste avant pour que sa évolue encore plus il faut faire des compétitions en dehors de Tahiti ou bien des matchs amicaux contre des équipes extérieures mais le soucis c’est la distance avec les autres pays et sa demande beaucoup d’argent de faire tout sa.

La Fédération travaille-t-elle pour promouvoir les joueurs locaux dans les clubs professionnels en dehors de Tahiti?

Non c’est plutôt les clubs eux même qui travaillent pour promouvoir les jeunes comme l’AS Venus qui a un partenariat avec Toulouse et il y a aussi l’AS Tefana qui a un partenariat avec Saint-Etienne en France. Par exemple il y a Terai Bremond qui est issue de l’AS Venus ou sinon Morgant de l’AS Tefana donc voilà la Fédération s’occupe plus du développement du football ici a Tahiti.

Voyez-vous une augmentation du public intéressé par le football à Tahiti?

Oui il y a beaucoup de jeunes qui s’intéressent au football a Tahiti et même depuis la création du championnat féminin.

Nous remercions Roonui Tehau pour ses réponses et nous l’encourageons, lui et son équipe, à faire de grands progrès dans le football haïtien dans les années à venir.

Cliquez pour voir les dernières nouvelles et les derniers articles sur le football Tahitien.
Cliquez pour consulter la base de données des joueurs de football Tahitiens.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: